[AlternC-tech] Re: [lautre-techos] A quoi sert lautre3 ?

Retour à l'archive de la liste
Le site d'AlternC
Google Custom Search

atmaniak webmaster at atmaniak.com
Dim 20 Avr 14:38:43 CEST 2003


Bonjour,
J'envisage d'utiliser alternC dans un projet à court terme, et en effet, je trouve que le principal problème est le manque de facilité dans la MAJ d'un système qui se veut facile à installer et utiliser :(

Cordialement,
atmaniak
>Bonjour,
>
>petit résumé de la situation alternc.
>
>Alternc est un projet fort sympathique, mais qui souffre d'un grave défaut :
>il n'y a toujours pas de première distribution stable et figée, de version
>1.0, et donc toujours pas de protocole de mise à jour unifiée pour tous les
>serveurs l'utilisant (et il commence à y avoir un certain nombre de serveurs
>tournant sous alternc...).
>
>Par conséquent, chaque serveur se retrouve avec des patchs fait à la main
>qui résolvent tel ou tel problème ou ajoutent telle ou telle fonctionnalité,
>sans que ces patchs soient forcemment inclus dans le cvs de la version en
>cours de dev, et de toute façon, vu qu'il n'y a pas de protocole d'upgrade
>de version, ces patchs/corrections peuvent dificilement se propager à part
>en les appliquant à la main au coup par coup comme le fait benjamin.
>
>Bref, c'est le bordel, et malheureusement le but premier d'alternc, à savoir
>avoir une distribution communemment utilisée par plusieurs strucuture
>s'échangeant leur améliorations/correction de bugs au travers d'un système
>solide de versionning et d'upgrade de version, n'est pas atteint.
>
>Ce qu'il faudrait certainement faire pour remédier à cet état de fait :
>
>* figer la version en cours, ie stoppper le codage de nouvelles
>fonctionnalités (ou les déplacer dans une branche).
>* mettre en place un protocole de tests d'intégration permettant de valider
>l'installation, le fonctionnement et le protocole d'upgrade vers des version
>ultérieures.
>* effectuer ces tests sur plusieurs serveurs (lautre2 pour lautre net,
>d'autres serveurs pour d'autres structures)
>* remonter les fiches d'anomalie au niveau de l'équipe de dev alternc (dans
>le mantis), et les corriger.
>* releaser une bonne fois pour toutes la V1.0 officiellement
>* l'installer sur tous les serveurs utilisant alternc.
>
>A partir de là, tout nouveau bug corrigé, toute nouvelle focntionnalité,
>pourra être appliquée à TOUS les serveurs au moyen soit d'un apt-get
>upgrade, soit de tout autre moyen d'application de patch. Nous rentrerons
>dans une logique de versionning, passant de la V1.0 à la V1.0.1, puis à la
>V1.0.2, etc... jusqu'à ce que les fonctionnalités/corrections de bugs soient
>suffisement conséquents pour pouvoir passer à une V2.0, et TOUS les serveurs
>fonctionnerons sur la même version, rendant efficace et cohérent la
>gestion/correction des bugs et l'ajout de nouvelles fonctionnalités.
>
>Pourquoi ne partons nous pas dans cette direction ?
>
>Tout simplement parce que, grosso modo, il n'y a qu'un seul dévellopeur qui
>code sur alternc, à savoir benjamin, et qu'icelui étant salarié de globenet,
>il code selon les besoins de globenet (ou selon ce qui l'interresse sur le
>moment), ce qui est tout à fait légitime, et ce que devrait faire chacune
>des structures utilisant alternc, et qu'à partir de là, il ne va pas en plus
>s'occuper des releases.
>
>Alternc manque à mon sens cruellement d'une équipe d'intégration/validation
>qui appliquerais le schéma suivant :
>
>Aller-retour dévellopement <--> intégration
>validation
>Re-aller-retour dévellopement <--> intégration + re-validation (en cas de
>bugs bloquants)
>Tagguage dans le cvs et release de version.
>annonce sur la mailing liste d'annonces (genre release at alternc.org)
>
>Il me semblerait donc interressant de créer une liste integ at alternc.org,
>dont l'objectif d'ici 2 à 3 semaines serait de :
>
>* mettre d'équerre la procédure d'installation et mettre en place la
>procédure d'upgrade ou de patch de version
>* rédiger les fiches de tests permettant de valider l'installation,
>l'upgrade et le fonctionnement d'une version
>* appliquer ces tests à la version en cours sur un ou des serveurs
>d'intégration (lautre2 est fait pour ça)
>* effectuer les aller-retour avec l'équipe de dev pour corriger le max de
>bugs bloquants
>* valider une fois pour toute la version 1.0
>* releaser la version (tagguage dans cvs, construction de l'archive
>d'install, mise en ligne et annonce)
>
>Ensuite, la répartition devellopement/intégration pourrait être la suivante
>:
>* l'équipe de dev (tech at alternc.org, ou renommage en dev at alternc.org) code
>les nouvelles fonctionnalités, corrige les bugs et gère les aller-retour
>avec les utilisateurs concernant la partie utilisation d'alternc
>* l'équipe d'intégration (integ at alternc.org) valide les dev, gère les
>procédures d'installation/upgrade ainsi que la release ou patchs de version
>(ie tagguage dans cvs et génération de l'archive) et gère les aller-retour
>avec les utilisateurs concernant la partie installation/patch/upgrade
>d'alternc
>
>Il me semble que cette organisation, si toutefois il y a suffisemment de
>personnes pour s'y investir, pourrait être bénéfique à AlternC.
>
>cdlt,
>
>jerome m.
>
>
>_______________________________________________
>Tech mailing list
>Tech at alternc.org
>http://alternc.org/cgi-bin/mailman/listinfo/tech
>
>.





Plus d'informations sur la liste de diffusion Dev