[AlternC-dev] modifications proposées à alternc.conf et la configuration du package

Retour à l'archive de la liste
Le site d'AlternC
Google Custom Search

The Anarcat anarcat at anarcat.ath.cx
Lun 31 Mai 22:52:26 CEST 2004


Jerome Moinet wrote:
> -----BEGIN PGP SIGNED MESSAGE-----
> Hash: SHA1
> 
> | Euh. Ah oui? Et ça change le mot de passe du root mysql et tout? J'ai
> | des doutes.
> 
> ça te réexécute les preinst, postinst, postrm, prerm, etc... avec
> l'argument qui va bien. C'est donc à toi de décider ce que fera le
> dpkg-reconfigure. Ca peut effectivement être un changement de pass
> mysql, une réécriture de /etc/alternc/local.sh, etc...

Oui, bien sur, c'est ce que ça *doit* faire, mais je ne crois pas que ça 
le fait présentement. :)

> | Effectivement, je crois que je vais retirer ma proposition d'enlever
> | complètement alternc.conf.
> 
> Moi, ce qui me fait peur, c'est "debconf database <...> (that is only a
> cache anyway and might get blown away)". Un apt-get upgrade apt-get qui
> nettoye son cache ne me parait pas incohérent.

Moi aussi. :) Mais en même temps, les passwords et ces trucs-là, les 
admins sont supposés les savoir. Mais voir plus bas.

> | Par contre, je crois qu'il y a de la duplication entre alternc.conf et
> | local.sh. Soit on élimine local.sh ou alternc.conf. On avait déjà parlé
> | de transformer alternc.conf pour qu'il soit plus "standard", je le
> | transformerais en script shell.
> |
> oui, il y a doublon, dans la mesure ou dans les scripts d'install de
> benjamin, alternc.conf tient lieu de debconf. Donc il me semble que nous
> sommes bien d'accord : apt-get install alternc demande avec debconf
> toutes les valeurs présentes dans l'actuel alternc.conf, puis les
> ventile aux endroits où ils doivent se trouver pour la prod (local.sh,
> config.php, bind, etc...).

Oui, on est d'accord ici. debconf est une cache. Les paramètres se 
retrouvent dans les fichiers de configs de packages respectifs, et 
potentielement dans la cache de debconf pour éviter de reposer toujours 
les mêmes questions.

> Le dpkg-reconfigure redemande les même
> valeurs, en offrant les valeurs précédemment tapées par défaut (sauf les
> pass), et réexécute les scripts d'upgrade (ou spécifiques, mais il y a
> des chances que ce soient à peu de chose près les mêmes) pour changer
> les valeurs dans les fics de conf. Le côté délicat concerne les
> traitement du genre création de base ldap ou mysql qu'il ne faut pas
> jouer deux fois.

Oui, mais c'est pas trop difficile ça. J'ai rendu mysql.sh idempotent 
assez facilement.

> | L'idée est d'éviter l'édition manuelle d'alternc.conf pour avoir un
> | processus d'installation continu, au moins sous debian.
> 
> oui, on en avait déjà parlé : faire d'abord une install du type
> "./configure && make && make install" et ranger tout ça ensuite dans du
> deb, du rpm, du setld (tru64), du setup.exe (win32), etc..

Ah, ça c'est intéressant aussi. J'aimerais que make soit utilisé à la 
grandeur de l'arbre source d'alternc. Ça simplifierait de beaucoup la 
maintenance de debian/rules. src/ est déjà fait, il resterait install/, 
dns/ et cie.

Je peux me lancer là-dedans.

A.


Plus d'informations sur la liste de diffusion Dev