[AlternC-dev] Alternc, un *petit* utilitaire SIMPLE et GENIAL!

Retour à l'archive de la liste
Le site d'AlternC
Google Custom Search

larpoux larp at cnt-f.org
Sam 18 Mar 12:56:13 CET 2006


-----BEGIN PGP SIGNED MESSAGE-----
Hash: SHA1

- -----BEGIN PGP SIGNED MESSAGE-----
Hash: SHA1

The Anarcat a écrit :

> 
> Pourquoi ne pas documenter le problème avant de travailler sur la
> solution? On pourrait collaborer ensemble si on connaît tous les
> problème, non?

Problème de maladresses de ma part et/ou d'organisation :

- - - Quand je parle d'un problème que ne maitrise pas bien (voir pas du
tout), je me fait accusé de faire des trolls, du FUD, de faire du
mauvais esprit, de répandre de fausses rumeurs, etc...

- - - Quand je viens avec des solutions, je me fais accusé de parachuter
*MES* solutions alors que j'ai qu'une vue étriquée du projet.
De plus, entre le moment où je m'atelle à des problèmes bloquants, et le
moment ou je peux parachuter des solutions il se passe au moins deux
semaines.
Deux semaines pendant lesquelles le projet a changé entre temps.

Enfin il reste le problème permanent: j'ai à la fois des
modifications urgentes à faire (bugs à fixer) et des choses importantes mais
plus dangereuses (réorganisation de modules, travail dans les fichiers
de configuration, ...), et que je n'ose pas (JE NE DEVRAIS EN TOUT CAS
PAS AVOIR LE DROIT DE) faire sans l'aval d'un
commité décisionnel. Du coup, je me retrouve au bout de trois semaines
avec un système divergent et l'impossibilité de me réintégrer dans le
projet.

Il y a un problème que je ne comprend pas :
comment se prennent les décisions.
Tant qu'Alternc == Benjamin : pas de problèmes.
- - Il décide de faire,
- - il fait,
- - il installe,
- - il debugue,
- - il se félicite :-)
Mais si Alternc (re)devient une oeuvre collective : qui décide que :
- - - my.cnf ne doit pas être touché par alternc ?
- - - apache doit être remplacé par apache2
- - - apache2.conf ne doit pas être touché par alternc ?
- - - bind9 ne doit pas être installé par alternc (et mis dans un module
optionnel) ?
- - - alternc-admintools doit être supprimé ?
- - - Les VirtualHost doivent être refaits
- - - la gestions des emails doit être modularisée (avec postfix)
- - - ...

La communauté Alternc a cruellement besoin d'un commité décisionnel.
Les points de vue doivent pouvoir être exposés, discutés, puis
les décisions doivent pouvoir être prises colégialement et démocratiquement.
Ensuite, chacun des participants peut décider si les décisions
démocratiques lui sont acceptable (et rester dans le projet) ou
inacceptables (et partir forker ailleurs ou décider de se lancer dans
une plantation de plantes exotiques femelles).

> 
> 
>>Il devient évidemment maintenant que pour une raison ou pour une autre, 
>>je ne peux avoir un rôle positif dans ce projet
>>car j'ai toujours l'impression de ramer à contre courant.
> 
> 
> Tu trolles.

Encore un terme qui ne me conviens pas du tout. Rien à voir avec une
polémique.
Le fait que je suis épuisé par le travail que demande le bénévolat est
une réalité : pas un troll
Le fait que j'ai l'impression en permanence de ramer à contre-sens est
également une réalité. Cette impression est vraiement  très, très forte!


> C'est difficile pour moi de voir que je repousse un bénévole et que de
> cette façon je nuis au projet, mais je ne vois pas comment changer la
> situation. Tu m'accules au pied du mur.

Rien à voir avec un problème perso, Anarcat.
Je pense que ton travail sur alternc est capital. Le problème est
beaucoup plus grave qu'un problème perso.
C'est un problème avec *ma* vision d'alternc et avec l'organisation du
projet.
- -Organisation des décisions et
- -organisation des développements.

Alternc est un produit qui est pour moi fabuleux.
Simple, génial, puissant, utile, indispensable, simple, simple, simple,
*SIMPLE*, *SIMPLE*, *S I M P L E*.

Un des plus gros problème (voir peut être le seul), c'est qu'alternc est
ininstalable.
Je n'ai *JAMAIS* pu installer
- - - ni la version 0.9.3,
- - - ni la version 0.9.3.1,
- - - ni la version CVS qui était dispo il y a deux semaines

Un autre problème est qu'il fait trop de choses qui n'ont rien à voir
(gestion du DNS par exemple) et qu'il faudrait continuer la modularisation

Mon analyse de tout ces problèmes c'est que tout vient des yeux avec
lesquels l'équipe regarde ce produit (en tout cas l'ancienne équipe).

Pour moi, Alternc n'est qu'un *PETIT* produit, parmi d'autres.
ALTERNC n'est pas *LE* système, c'est un petit *UTILITAIRE* (ou un
ensemble d'utilitaires)

Un utilitaire génial, indispensable, tout ce qu'on veut, mais c'est pas
le maitre du monde.
Par ailleurs, il faut bien réaliser que l'administrateur qui installe
alternc n'est probablement pas le crétin total que tout le monde
sous-entend.
Un administrateur qui installe alternc sait très bien faire un "vi" sur
/etc/mysql/my.cnf pour définir le port de son serveur SQL.
Surtout si la documentation d'alternc est claire.

Un alternc qui veut tout truster, tout modifier, tout s'approprier sans
autorisations ni explications ne peut arriver qu'à un désastre.

L'autre conséquence (peut-être encore plus grave) est une conséquence
politique : il dé-responsabilise totalement l'utilisateur qui n'a plus
qu'à cliquer en fermant les yeux sur l'unique bouton qu'on lui propose
"FEUX!".

L'utilisateur perd tout le control de sa machine, toute sa
responsabilité, toute son intelligence. Il devient le crétin total que
la société attend de lui : un simple consommateur dont le seul rôle est
de bouffer, de bouffer, de bouffer.
Un programme politiquement correcte
doit respecter son utilisateur, le considerer comme intelligent, le
rendre intelligent, lui apprendre de nouvelles choses, ...
Alternc n'est donc pas, pour moi, un programme politiquement correcte.
(OK, c'est un
troll!)

ALTERNC ne devrait avoir le droit de changer AUCUN fichier de
configurations. Mais devrait donner toutes les indications à
l'administrateur pour lui dire ce qu'il doit faire, ce qu'il
conviendrait de faire, ou encore plus important, ce qui semble ne pas
être correcte sur le serveur. MAIS NE PAS PRENDRE DES INITIATIVES QUI
DEPASSE SA RESPONSABILITE.



> D'accord. C'est dommage de te voir partir, on a cruellement besoin de
> contributeurs, de testeurs, etc. Par contre, si tu allais seulement
> troller sur les listes, c'est pas une grosse perte.

On a qu'à dire que c'est ce que je fais de mieux : le trolling!
Ce n'est donc définivement pas une perte.


> 
> De plus, je ne vois pas vraiment le gros problème posé par l'assomption
> que 127.0.0.1 est un serveur MySQL local et correct par défaut. C'est
> une configuration tout ce qui a de plus normale. Il faut un serveur
> assez tordu pour ne pas remplir cette condition. Le seul tel cas que je
> peux voir c'est dans un vserver où le vserver "root" bouffe l'interface
> 127.0.0.1 sur le port mysql.

Je dois te rappeler que mon POST était justement une tentative de
réponse à quelqu'un qui essayait d'installer alternc sur un VSERVER
(donc sur lequel 127.0.0.1 n'est pas bon)
C'est d'ailleurs, accessoirement, également ma configuration. Appeler ça
une configuration tordue est ton droit, mais c'est à mon tour de dire
que c'est peut être un TROLL.

Enfin, la version CVS sur laquelle j'ai travaillé, posait plein de
problèmes enchevétrés : l'install ne marchait pas, mais le
dpkg-reconfigure non plus puisque le script "mysql.sh" n'était pas rappelé.

> 
> Tu as une meilleure suggestion?

OUI.
Je suis têtu et obstiné.
L'installation d'alternc ne DOIT PAS REMPLACER /etc/mysql/my.cnf (ni
d'ailleurs aucune configuration du serveur).
Surtout qu'il a de grandes chances de remplacer une configuration qui
marche par une configuration qui ne marche pas.
C'est d'ailleurs la grande spécialité d'alternc : venir sur un système
operationnel et le rendre totalement inutilisable derrière.

Je suppose que sur un serveur en état de marche, il y a de grandes
chances qu'il y a un accès à une base mysql (d'ailleurs pas forcément
sur la même machine...voir globenet)
Si l'administrateur a bien fait son boulot et qu'alternc tourne sur le
serveur,
bind-address = ....  est correcte

et ya pas besoin de tout casser.

Par contre, le configurateur d'alternc pourait éventuellement verifier
que "bind-address" est compatible avec son paramètre "MYSQL_HOST" et
sortir un diagnostique clair si ce n'est pas le cas (un des deux est
probablement faux, mais alternc ne peut pas savoir lequel des deux).
Dans aucun cas il ne doit changer "my.cnf" : my.cnf appartiend à mysql
(ou à l'administrateur) de la machine, mais en tout cas pas à alternc

> 
> Tu crois qu'on devrait poser la question en priorité "medium"? Avant,
> AlternC ne posait tout simplement pas la question et hardcodait
> "localhost".. je crois qu'on a un meilleur comportement maintenant...

L'idéal serait de ne pas poser la question du tout, mais de récupérer si
possible les infos des fichiers de paramètres des différents outils (mysql).

Mais je crains que je fasse peut être quelque part une confusion entre
l'adresse IP
qui permet d'acceder au serveur SQL (il tourne peut-être sur une autre
machine) et l'adresse IP du serveur SQL local sur lequel mysqld fait son
bind dans le cas ou mysql tourne sur le même serveur.

En tout cas, Alternc doit pourvoir installer sa base "alternc" quelque
part, mais n'a pas besoin de (NE DOIT PAS) gérer ce "quelquepart".
C'est à l'administrateur du système de proposer un acces SQL
- - - soit sur une machine distante
- - - soit sur le serveur local, et de parametrer dans ce cas son serveur
local sur le bon "listen-address".

Reste le problème de postfix sur lequel j'ai une compréhension
totalement vague et fumeuse. J'ai cru comprendre qu'il y avait un
problème de "chroot" et qu'il était responsable d'une grande partie de
nos emmerdes. Faudrait que j'apprenne un peu plus sur le sujet...

Sur ce sujet je suis donc confus (gare au FUD ;-) ).
L'idée générale est que les problèmes de MTA devrait être si possible
totalement déportés dans des modules distincte.
Rien ne prouve d'ailleurs qu'il soit nécessaire sur tous les sites de
gerer un MTA.
Un module séparé devrait permettre
- - de n'installer le MTA que si c'est nécessaire (la CNT n'en n'a pas
besoin!)
- - de gerer eventuellement un autre MTA que posfix (EXCIM)
- - de faire une passerelle entre le MTA et alternc (le MTA ne devrait pas
avoir besoin d'un accès direct à la base alternc)

> Bon. Tu n'a toujours pas détaillé dans quelle version tu reproduis le
> problème, alors je vais assumer, puisque tu parles d'encadré, que tu
> parles de la version du SVN:

Je ne travaille plus qu'avec une version SVN.
Mais bien sûr ce n'est pas une bonne réponse : tous les scripts qui
m'ont posé des problèmes ont été modifés sur le CVS il y a trois jours
par quelqu'un d'autre.
Donc, il faudrait préciser la révision.

> 
>>- La routine d'insertion du membre est sorti en erreur car "root at localhost" 
>>ne lui plaisait pas (pourquoi ? c'est lui qui avait choisi cette email !)
> 
> 
> Ah, un autre bug... J'imagine que je dois m'occupper de le signaler
> moi-même aussi?

Je voulais faire à la fois le ticket et le fix ce week-end.
Faire un ticket sans le fix m'expose en permanence à des remarques :
"au lieu de TROLLER, pourquoi tu ne corriges pas le bug!"

Sans parler du risque d'exposer le bug d'une manière erronnée et de me
faire accuser ensuite de "faire du FUD"

Mais encore une fois, le vrai problème n'est pas d'avoir les oreilles
qui sifflent (je m'en fous un peu), mais la difficulté de ne pas me
retrouver rapidement avec un système divergent car il n'y a pas de
commité décisionnel pour décider des modifications importantes

> 
> 
>>- alternc-install se retrouve avec une base alternc sans aucun emembre 
>>(donc inutilisable) et sort un joli encadré disant de changer le mot de 
>>passe (mais le membre n'existe pas!).
> 
> 
> D'accord. Et si tu mets autre chose que "localhost" comme FQDN?

Je n'ai jamais spécifié localhost comme FQDN. C'est alternc qui a choisi
lui-même cette valeur (qui d'ailleurs me convient trés bien).

D'une manière générale, le configurateur d'alternc pose plein de
questions (quand il les pose!) qui ne sont pas claires pour un débutant.
Pour ma part, je n'ai jamais compris pourquoi alternc a besoin d'un FQDN
(alternc n'est peut être même pas accessible sur le réseau publique, et
n'a en tout cas pas forcément besoin d'un domaine qui lui est propre).
En tout cas j'ai toujours pas compris.
J'ai renoncé depuis plusieurs mois à répondre d'une manière intelligente
aux questions d'installation d'alternc et ne lui donne que les valeurs
par défaut!
Je crois d'ailleurs me souvenir qu'une partie des paramètres demandés
ont à voir avec le fait qu'alternc est convaincu de gerer un serveur
BIND! Comme il n'y a pas de serveurs de noms sur nos serveurs ...

Par ailleurs le problème avec "newone" est un
problème plus large que j'ai toujours trouvé génant lors de la création
d'un membre
alternc. Pourquoi faut il obligatoirement qu'un membre alternc ait une
adresse email publique valide pour pouvoir être créé ?
Un nouveau membre n'a peut être pas d'adresse email, voir quelque fois
juste une adresse email locale. Le cas du membre "root" est donc un cas plus
général.


> Voyons voir encore... En passant, tu peux consulter le source
> directement du web hein.. j'imagine que si tu as le temps d'écrire tout
> ce mail, tu as le temps de visiter une petite page web:
> 
> http://dev.alternc.org/trac/alternc/browser/trunk/install/alternc.install
> 
> 165 	if [ -x /etc/init.d/mysql ]; then
> 166 	    echo "Setup MySQL and database..."
> 167 	    /usr/share/alternc/install/mysql.sh "$MYSQL_USER" "$MYSQL_PASS" "$MYSQL_DATABASE"
> 168 	fi
> 
> Donc, faux encore.

Arrête de t'obstiner!
Ce code est le code actuel, modifié dans CVS il y a 3 ou 4 jours.
Le code CVS sur lequel j'ai travaillé le week-end dernier était encore :

#####################################################################
# Initialize database
#
if [ -x /etc/init.d/mysql -a ! -d /var/alternc/db/mysql ]; then
   if /etc/init.d/mysql status | grep -v "MySQL is stopped." >
/dev/null; then
       /etc/init.d/mysql stop
   fi

   echo "Setup MySQL and database..."
   /usr/share/alternc/install/mysql.sh "$MYSQL_USER" "$MYSQL_PASS"
"$MYSQL_DATABASE"

   /etc/init.d/mysql start
fi
##########################################

Il est normal que le code CVS change régulièrement.
C'est même une nécessité sur un projet vivant. Mais tu ne peux pas m'en
tenir grief!

Je ne quitte probablement pas définitivement du projet.
Il suffirait qu'il y ait un peu d'organisation, style réunion mensuelle
ou des décisions soient discutées et prises *démocratiquement* pour que
je revienne en vitesse troller ;-) et verifier que ma vision d'alternc
est compatible (ou non) avec votre visions à vous



A+
Bon courage.

-----BEGIN PGP SIGNATURE-----
Version: GnuPG v1.4.2.1 (GNU/Linux)
Comment: Using GnuPG with Thunderbird - http://enigmail.mozdev.org

iD8DBQFEG/VdPXARFoDZvYgRAkt/AKCXBAqp5K9ZMPuK6kWpphaMBtC6cgCfST2x
PNVXd32XNgkJEImYNsUL3yo=
=oa6H
-----END PGP SIGNATURE-----



Plus d'informations sur la liste de diffusion Dev