[AlternC-dev] Ni patron, ni état : AUTO-GES-TION

Retour à l'archive de la liste
Le site d'AlternC
Google Custom Search

larpoux larp at cnt-f.org
Dim 19 Mar 09:28:55 CET 2006


-----BEGIN PGP SIGNED MESSAGE-----
Hash: SHA1

Fil a écrit :

> En fait, sur irc, anarcat disait exactement la même chose hier soir ; comme
> quoi vos "visions" ne sont pas incompatibles :-)
> 
> 
>>L'installation d'alternc ne DOIT PAS REMPLACER /etc/mysql/my.cnf (ni
>>d'ailleurs aucune configuration du serveur).
> 
> 
> Il paraît (pas vérifié moi-meme) que c'est le cas désormais. Et si tu
> regardes les tickets 
>         https://dev.alternc.org/trac/alternc/ticket/562
>         https://dev.alternc.org/trac/alternc/ticket/563
> tu pourras le vérifier.
> 



Salux mes ptits camarades,

La première réaction à ce mail est :
"super content que le projet alternc aille dans un sens qui me convient"

Ma deuxième réaction :
"Je suis catastrophé"

J'ai travaillé depuis deux semaines sur des modifications d'alternc qui
ne modifient plus des fichiers de configurations fondamentaux comme
'httpd.conf" et "my.cnf"

Mais il était totalement exclu, pour moi de checkiner dans CVS ce genre
de choses et imposer à la collectivité *mes* solutions.
D'une part parceque je suis un piètre technicien, d'autre part parceque
je peux (éventuellement) être complètement dans l'erreur avec ce genre
de décisions.
Enfin, et surtout, parce que ça serait un fonctionnement complètement
anti-démocratique.
Du coup, je me retrouve avec une branche divergente d'alternc dont je ne
sais pas quoi foutre.

Maintenant, j'apprend que quelqu'un a checkiné quelque chose de ce
style, brutalement, sans décisions, d'une manière autoritaire.

Mais qui a pris cette décision ? a-t-elle été discutée en AG?, a-t-elle
été votée?, y-a-til quelque part un compte rendu de cette AG où cette
décision a été avalisée ? Qui a pris part au vote ?

Il y a un peu plus d'un mois, quelqu'un (Olivier je crois) a posté une
phrase du style
"moi, je ne comprend pas quels problèmes il peut y avoir à ce qu'alternc
adapte les différents fichiers de config pour ses besoins. C'est même ce
que je lui demande!" (de mémoire)

Je ne partage pas du tout ce point de vue, mais je respecte complètement
celui-ci. Dans un système démocratique autogéré, tout le monde peut/doit
exposer son point de vue, puis des décisions sont prises
*démocratiquement*. Le pouvoir du "groupe" est le *seul* pouvoir que
j'accepte.

Je veux croire jusqu'au bout à l'Anarchie. Le Logiciel Libre" est pour
moi la preuve éclatante qu'un système anarchiste fonctionne. Il
fonctionne même tellement bien que la société capitaliste est totalement
désarmée devant. L'unique raison pour laquelle je voudrais user toute
mon energie dans un projet libre (alternc en l'occurence) c'est de
mettre ma petite pierre sur un édifice auquel je crois, et qui prouve
jour après jour sa viabilité : l'Anarchie.

Produire les meilleurs logiciels du monde sans chefs, sans patron, sans
pouvoirs, sans but pécuniers ni mercantil est quelque chose de
difficile, mais de possible : la preuve, nous l'avons actuellement sous
les yeux, ça s'appelle les Logiciels Libres.

Ce mode de fonctionnement ne peux reposer que sur une base saine et
rigoureuse : l'autogestion. Cette autogestion demande un peu de rigueur
et doit reposer sur des principes non négociables de démocratie.

J'ai un respect total pour des Benjamin ou des Anarcat.
Ils ont l'expèrience, la compétence, l'intelligence, le dévouement, et
plein d'autres qualités encore.
Ils sont capables de garder un projet sur les bonnes rails, de le
remettre en route quand il arrive sur un point mort, de prendre les
bonnes solutions au bon moment.
Mais...dans un système auto-géré, il ne doivent pas être des chefs.
Il n'est pas accetable qu'on se retrouve la semaine prochaine avec une
super-amélioration checkinées par leurs soins dans CVS, sans que cela
ait été décidé par l'ensemble de la communauté lors d'une AG démocratique.

Prenons un exemple (il est peut être pas bon, mais ça permet peut-être
de mieux comprendre ce qui me gène).

Aujourd'hui, je pense qu'un des problèmes d'Alternc est le fait
qu'alternc n'est pas encore assez modularisé et mélange trop de choses.
Du coup, il n'est plus le *petit* utilitaire simple dont je rêve.

L'intégration de BIND dans alternc me pose plein de problèmes.
Alternc a des dépendances avec beaucoup trop de logiciels alors que ce
n'est pas nécessaire (BIND bien sûr, mais aussi phpmyadmin, postfix, etc...)

Un alternc peut très bien tourner dans sa version basique sans toutes
ces dépendances.
Pour moi, la seule et unique fonction d'alternc est de gérer des
"membres" (la fameuse table "membre" de la base SQL). Tout le reste ne
sont que des gadgets plus ou moins importants qui sont des modules
aditionnels et facultatifs (la CNT n'a pas besoin d'un phpmyadmin
spécialement bricolé par alternc, pas besopin d'un serveur de noms DNS,
pas besoin d'un MTA, etc...)
Pour moi, la définition fonctionnelle d'Alternc est :
"gerer une table des membres et leur offrir à chacun d'eux un bureau
personnalisé".

[Je n'ai pas trop bien réfléchi, mais il est peut-être même possible de
déporter dans un module la gestion du serveur HTTP (apache, apache2 ou
un autre serveur HTTP).]

Rien ne m'empêche de commencer à sortir d'Alternc tout ce qui touche à
Bind9 et de le modulariser dans un module spécifique.
Mais ensuite ?
- -Je n'ai évidemment pas le droit de checkiner la chose dans deux
semaines sans concertations.
- - Un des "chefs" peut trouver d'ici là que c'est une bonne idée et
installer de lui-même une telle fonctionnalité dans le CVS
Se faisant, il prend sur lui un droit que je ne peux m'octroyer.
Il impose aux autres son choix à lui.
Enfin, il me met en face de quelquechose de pas trop agréable : avoir
travaillé deux week-ends pour rien.

Je demande donc un peu plus de formalise :
- -des AG régulières, avec ordre du jour préparé un peu avant
- -la possibilité d'exposer en groupe les différentes options et points
de vue
- -prendre des décisions de faire ou de ne pas faire d'une manière
démocratique
- - affecter nominativement la responsabilité d'execution de ces tâches à
des volontaires.
- - faire un compte-rendu de ces AG sur lequel on puisse ensuite s'appuyer

Evidemment, mon mail est peut-être encore une fois à côté du problème :
peut-être qu'il existe quelque part un "commité-décisionnel"
démocratique. Dans ce cas, il ressemble à une cellule fermée et opaque,
car je n'ai aucun contact avec lui.

Bisoux
/larpoux










-----BEGIN PGP SIGNATURE-----
Version: GnuPG v1.4.2.1 (GNU/Linux)
Comment: Using GnuPG with Thunderbird - http://enigmail.mozdev.org

iD8DBQFEHRZHPXARFoDZvYgRArmnAJ4h7mbA0ccHXYhEhJVB0aCFeIxL2wCfQovI
rzx+F8vjgs+WhelGO36VPFI=
=kqq/
-----END PGP SIGNATURE-----



Plus d'informations sur la liste de diffusion Dev