[AlternC-dev] Koumbit, AlternC et Hostmaster

Retour à l'archive de la liste
Le site d'AlternC
Google Custom Search

The Anarcat anarcat at anarcat.ath.cx
Jeu 25 Sep 16:06:45 CEST 2008


[Ça devient long, et désolé si je sonne un peu aggressif désormais, mais
c'est la troisième fois qu'on m'annonce que je quitte le projet alors
que ce n'est pas du tout la décision que j'ai prise. Respirons par le
nez.]

On Thu, Sep 25, 2008 at 11:00:19AM +0200, Olivier Huet wrote:
> 
> > > Premières impressions à chaud. Donc il est possible que cela manque de
> > > pertinence ou recul.
> 
> Pareil pour moi.

C'est un peu dommage que les gens répondent comme ça, à chaud (remarquez
que je fais pareil ici), sans comprendre véritablement ce que je
propose. En résulte plusieurs accusations saugrenues comme quoi je "me
casse d'AlternC" ou que je veux transformer AlternC en hébergement
Drupal (deux affirmations erronées).

J'espère par la présente pouvoir clarifier mes positions, que je pensais
cependant déjà suffisamment claires.

> > Ceci dit, AlternD sera intimement lié à la plateforme Hostmaster/Drupal:
> > il sera pour ainsi dire "écrit en Drupal". Donc AlternD sera "verouillé"
> > dans Drupal, mais pas dans *l'hébergement de Drupals*: le système sera
> > extensible et pourra configurer les trucs qu'on a besoin...
> 
> Je comprends bien l'intérêt de Koumbit la dedans, mais j'ai du mal à voir
> l'intérêt des utilisateurs actuels d'AlternC ou même de ses développeurs...
> Je n'ai rien contre Drupal, mais hors du contexte Koumbit je trouve l'idée
> saugrenue de "développer AlternD en Drupal"...

J'ai entendu beaucoup d'idées saugrenues pour la v2. La plus saugrenue,
selon moi, est de repartir l'écriture à zéro quand il y a au moins 3
autres panneaux de contrôles qui font plus ou moins ce qu'AlternC fait
déjà.

Je repars donc avec un projet existant, en tentant, sur une bonne base,
d'ajouter les fonctionalités manquantes.

L'intérêt pour les utilisateurs d'AlternC est multiple, une fois le
projet "AlternD" en place:

 * sécurité accrue par l'utilisation de SSH/SFTP/SCP
 * sécurité accrue par l'isolation des sites par utilisateurs UNIX
 * accès multiples utilisateur au bureau, centralisation de la gestion
   des comptes (même username/pass pour le FTP, mail, bureau, etc)
 * gestion facile des applications (cliquez ici pour installer un
   Drupal, un SPIP, etc)
 * toutes les fonctionalités et convivialité existantes d'AlternC

> > > Mais à la lecture rapide des liens, je ne vois trop où la
> > > différenciation entre hostmaster/alternc se fait. J'ai l'impression de
> > > voir une évolution de type ferme à Drupal.
> > Au début, oui, on garde le focus sur la ferme Drupal, pour répondre à
> > nos besoins internes. Mais nous espérons évoluer ce logiciel vers une
> > plateforme similaire à AlternC, nommée AlternD.
> 
> Etant donné qu'il s'agit d'une réécriture complète, et que le nouveau
> système sera intimement lié à Drupal et hostmaster, pourquoi continuer de
> l'appeler "Altern" ? 
> Quel sera le point commun avec le système actuel ?

Les fonctionalités et la convivialité, j'espère.

> Pourquoi ne pas plutôt créer "hostmaster3" (ou "SuperDrupal", ou que sais-je
> encore) en tant que logiciel d'hébergement de ferme Drupal.

A priori, je suis le seul abruti qui pense que c'est pertinent alors si
toute la communauté AlternC me tourne le dos, effectivement, je vois
plus vraiment l'intérêt d'appeler ça AlternD. Ça serait dommage, quand
même.

D'ailleurs, l'objectif, en phase 3 (qui sera la phase AlternD) est
justement de passer le stade de "logiciel d'hébergement de ferme
Drupal". Si vous aviez lu le roadmap que je propose:

https://wiki.koumbit.net//DrupalFarmService/RoadMap

... vous auriez compris qu'AlternD est une ré-écriture complète
d'AlternC pour ajouter à "Hostmaster/Aegir" les fonctionalités d'AlternC
qui lui manque.

Créer un "hostmaster3" ou "superdrupal" (parlons d'idées saugrenue...),
c'est déjà en cours, et c'est les phases 1 et 2. Ça s'appellait
"hostmaster2" et ça s'appelle maintenant "Aegir".

D'ailleurs, nous prévoyons supporter d'autres applications que des
Drupal. Nous avons déjà des demandes pour Wordpress et Gallery, et je
verrais très bien un module SPIP multi-site. Ceci fait tout partie du
roadmap que j'ai présenté et que personne n'a lu (voir point 3.6 Another
platform).

> Parcequ'il me semble que c'est bien différent de l'hébergement mutualisé tel
> que prévu dans AlternC...
> 
> On aurait ainsi "AlternC" pour de l'hébergement mutualisé classique, et
> "SuperDrupal" pour gérer des fermes de serveurs Drupal.
> 
> Ou alors j'ai loupé un truc ?

Manifestement. AlternD n'est pas seulement de l'hébergement Drupal.
L'hébergement Drupal, c'est Aegir/Hostmaster. AlternD, c'est toutes les
fonctionalités d'AlternC ajoutées à Aegir afin d'offrir un panneau de
contrôle complet, similaire à AlternC.

Soyez assurés que nous avons à coeur les besoins de nos usagers et que
nous ne pouvons nous permettre de les balancer à la rue simplement
parce que nous expérimentons un nouveau logiciel. Nous allons nous
assurer que:

 1. il y a une migration possible d'AlternC à AlternD
 2. les utilisateurs ne sont pas trop déboussolés par la nouvelle
 interface

Je le répète, AlternD ne sera pas coincé dans Drupal autrement que pour
le backend. Ce sera une plateforme d'hébergement mutualisée, comme
AlternC, générique et complète permettant d'héberger n'importe quel
projet PHP (et pourquoi pas Python et Ruby éventuellement?). Certaines
applications pourront être automatiquement installées, à commencer par
Drupal bien sûr, mais rien n'empêche de "porter" n'importe quelle
application au système d'installation automatique.

On Thu, Sep 25, 2008 at 11:26:15AM +0200, Remi wrote:
> Salut!
> 
> << Ceci signifie cependant que Koumbit se retire du développement de la 
> "version 2.0" d'AlternC >>

Il ne faut pas mal interpréter ce propos. Je propose une nouvelle
direction au développement et je considère comme une mauvaise idées la
réécriture à neuf d'AlternC 2.0. Je propose une autre approche et ne me
retire pas du projet.

D'ailleurs, je considère que Koumbit est un des seuls contributeurs
actifs du projet à ce stade et a investi beaucoup de temps à cet effort.
Nous allons continuer à maintenir AlternC 1.0 pendant le développement
d'AlternD et je vais continuer à faire des releases et bugfixes, ce que
peu de gens peuvent se vanter ici. Gardez en tête que c'est un plan à
long terme: on parle de faire un beta d'alternD en 2009-2010.

> Ca veut dire que AlternC continuera sans l'élan apporté par Anarcat. Mais 
> ça veut dire également qu'on ne ve pas tous devoir faire du Drupal... ouf.

Non, ça veut dire qu'AlternC 1.0 va continuer à être développé par
Koumbit et Anarcat, mais que si vous voulez faire un rewrite, vous allez
le faire sans moi, car j'ai horreur de cette approche.

Je ne comprends pas du tout la phobie du Drupal: on m'a montré plein de
plateformes de développement "RAD" dans les discussions v2.0 et j'ai
toujours gardé un esprit ouvert. Maintenant, ça fait plus d'un an, il
n'y a rien qui s'est passé et on doit avancer. Drupal est l'outil
principal de Koumbit et fournit une plateforme de développement fort
bien conçue et extensible, et me paraît comme un choix parfaitement
éclairé pour le développement d'un tel projet.

> Soit dit en passant, c'est sûr que ce qui semble être appelé AlternD n'a 
> rien du panneau de contrôle d'Altern... et qu'effectivement, j'espère que 
> l'appelation "AlternD" est juste pour ne pas bousculer les clients de 
> Koumbit, et finira par disparaître.

Je ne considère pas ceci comme évident du tout. Ça peut paraître évident
pour quelqu'un n'ayant pas regardé le projet du tout, mais pourquoi
juger sans avoir même porté un premier regard?

Si le projet ici, cependant, juge que Koumbit n'est pas en droit
d'utiliser l'appelation Altern (ce que je trouverais encore très
saugrenu), j'imagine que nous pourrions retirer cette appellation.

> Concernant le futur d'AlternC - que "quand j'arrive à trouver les 
> packages, ça ne s'installe pas tout seul comme je voudrais" - j'espère 
> qu'on trouvera tous assez de temps et l'énergie pour se lancer vers une 
> réécriture.

C'est rigolo, parce que c'est pas mal moi qui s'occuppe de faire que
"les packages s'installent tout seuls comme je voudrais" depuis 4 ans.
De me fusiller sur la place publique parce que je propose un avenir au
projet ne risque pas de nous assurer l'énergie pour améliorer la
situation.

> Egalement, un nouveau mode de fonctionnement des équipes de travail; peut 
> être renforcer l'aspect modulaire d'AlternC, peut être avec Puppet... 
> peut-être (enfin) la mise à jour des DNS avec nsupdate pour que ça puisse 
> se faire à distance, proprement, et sans délai... et pourquoi pas une 
> nouvelle interface du bureau.

J'ai beaucoup considéré l'approche avec Puppet, et après près d'un an de
travail avec cette plateforme, je dois dire que ne considère pas ça
comme un bon outil pour "backend" de panneau de contrôle.

J'ai exposé mes théories à ce sujet à azerttyu sur IRC. En bref, selon
moi, les courriels, les domaines hébergés, les comptes FTP, etc, ce sont
des *données*. Ce ne sont pas de la *configuration*.

Puppet est un gestionnaire de configuration, et s'occuppe donc de
configurer des utilisateurs système de base, des paquets comme OpenSSH
et fait la majeure partie de ses opérations comme superutilisateur.

AlternC est un gestionnaire de données, un CMS/SGC, un système de
gestion de *contenu* (ooh, les choses qu'il ne faut pas dire). Le
contenu, dans ce cas-ci, c'est les données que j'ai mentionné plus haut:
courriels, comptes FTP, sous-domaines... Ces informations sont
principalement stockées dans une base de *données*. AlternC roule
principalement comme un utilisateur normal, à part update_domaines qui
roule en root.

Donc, dans ma vision, Puppet installe *des* AlternC. Ce sera la même
approche avec AlternD: AlternD sera déployé par Puppet et gèrera les
décisions des utilisateurs.

> Pour ce dernier point, qui me semble important, le mieux serait d'offrir 
> des API distantes avec plusieurs objectifs:
> 	- permettre aux comptes d'utiliser des API sur leurs propres 
> espace (création de mail/création de domaine)
> 	- permettre d'externaliser le bureau
> 	- permettre de personnaliser le bureau.

C'est ce genre de choses qui me font me diriger vers Drupal. Au lieu de
ré-écrire un système:

 * de gestion des usagers
 * de "theming" (personnalisation du bureau)
 * de gestion d'applications
 * d'abstraction de base de données
 * de logging

Pourquoi ne pas prendre quelquechose qui existe déjà? Drupal fait tout
ceci à la base, et beaucoup plus avec les milliers de modules
disponibles.

> C'est plein d'idées, facile à dire, mais pour lesquelles il faut trouver 
> le temps, bien sûr.

Koumbit va aller chercher du financement (en plus de celui présentement
investi dans AlternC) afin d'assurer le développement d'AlternD, si ça
peut affecter votre perception. Autrement dit, "j'vais mettre un homme
là-dessus", comme on dit chez nous. :)

> En tous cas, merci à Anarcat pour son investissement ces dernières années.

Merci, mais non merci. Je reste.

A.

-- 
Seul a un caractère scientifique ce qui peut être réfuté. Ce qui n'est
pas réfutable relève de la magie ou de la mystique.
                        - Popper, Karl
-------------- section suivante --------------
Une pièce jointe autre que texte a été nettoyée...
Nom: signature.asc
Type: application/pgp-signature
Taille: 197 octets
Desc: Digital signature
URL: <http://lists.alternc.org/arch/dev/attachments/20080925/35ade098/attachment.pgp>


Plus d'informations sur la liste de diffusion Dev