[AlternC-dev] Koumbit, AlternC et Hostmaster

Retour à l'archive de la liste
Le site d'AlternC
Google Custom Search

Nahuel ANGELINETTI nahuel at altnetvision.info
Ven 26 Sep 09:58:18 CEST 2008


Salut,

moi j'ai quelques questions concernant ce que tu aimerais faire avec
hostmaster et comment le faire.

The Anarcat a écrit :
>
>>> Ceci dit, AlternD sera intimement lié à la plateforme Hostmaster/Drupal:
>>> il sera pour ainsi dire "écrit en Drupal". Donc AlternD sera "verouillé"
>>> dans Drupal, mais pas dans *l'hébergement de Drupals*: le système sera
>>> extensible et pourra configurer les trucs qu'on a besoin...
>>>       
>> Je comprends bien l'intérêt de Koumbit la dedans, mais j'ai du mal à voir
>> l'intérêt des utilisateurs actuels d'AlternC ou même de ses développeurs...
>> Je n'ai rien contre Drupal, mais hors du contexte Koumbit je trouve l'idée
>> saugrenue de "développer AlternD en Drupal"...
>>     
>
> J'ai entendu beaucoup d'idées saugrenues pour la v2. La plus saugrenue,
> selon moi, est de repartir l'écriture à zéro quand il y a au moins 3
> autres panneaux de contrôles qui font plus ou moins ce qu'AlternC fait
> déjà.
>
> Je repars donc avec un projet existant, en tentant, sur une bonne base,
> d'ajouter les fonctionalités manquantes.
>
> L'intérêt pour les utilisateurs d'AlternC est multiple, une fois le
> projet "AlternD" en place:
>
>  * sécurité accrue par l'utilisation de SSH/SFTP/SCP
>  * sécurité accrue par l'isolation des sites par utilisateurs UNIX
>  * accès multiples utilisateur au bureau, centralisation de la gestion
>    des comptes (même username/pass pour le FTP, mail, bureau, etc)
>  * gestion facile des applications (cliquez ici pour installer un
>    Drupal, un SPIP, etc)
>  * toutes les fonctionalités et convivialité existantes d'AlternC
>
>   
Comment hostmaster est censé faire pour aller toucher aux fichiers de
configuration système?
Comment gérer les nodes?
Sur quel type de "base" va se baser cette application(ldap,
mysql,pgsql,...) ?
Pourquoi Drupal?
J'en ai d'autres, mais déjà répondre à celles là ce serait pas mal.

>>>> Mais à la lecture rapide des liens, je ne vois trop où la
>>>> différenciation entre hostmaster/alternc se fait. J'ai l'impression de
>>>> voir une évolution de type ferme à Drupal.
>>>>         
>>> Au début, oui, on garde le focus sur la ferme Drupal, pour répondre à
>>> nos besoins internes. Mais nous espérons évoluer ce logiciel vers une
>>> plateforme similaire à AlternC, nommée AlternD.
>>>       
>> Etant donné qu'il s'agit d'une réécriture complète, et que le nouveau
>> système sera intimement lié à Drupal et hostmaster, pourquoi continuer de
>> l'appeler "Altern" ? 
>> Quel sera le point commun avec le système actuel ?
>>     
>
> Les fonctionalités et la convivialité, j'espère.
>   
j'aurai plutôt pensé à l'histoire. Mais je pense qu'il ne faut pas
oublier que ce alternX doit quand même rester une plateforme
d'hébergement mutualisé.

>> Parcequ'il me semble que c'est bien différent de l'hébergement mutualisé tel
>> que prévu dans AlternC...
>>
>> On aurait ainsi "AlternC" pour de l'hébergement mutualisé classique, et
>> "SuperDrupal" pour gérer des fermes de serveurs Drupal.
>>
>> Ou alors j'ai loupé un truc ?
>>     
>
> Manifestement. AlternD n'est pas seulement de l'hébergement Drupal.
> L'hébergement Drupal, c'est Aegir/Hostmaster. AlternD, c'est toutes les
> fonctionalités d'AlternC ajoutées à Aegir afin d'offrir un panneau de
> contrôle complet, similaire à AlternC.
>
>   
Mais Aegir, ça n'est pas une plateforme d'hébergement mutualisé?

> Soyez assurés que nous avons à coeur les besoins de nos usagers et que
> nous ne pouvons nous permettre de les balancer à la rue simplement
> parce que nous expérimentons un nouveau logiciel. Nous allons nous
> assurer que:
>
>  1. il y a une migration possible d'AlternC à AlternD
>  2. les utilisateurs ne sont pas trop déboussolés par la nouvelle
>  interface
>
>   
Pour la migration c'est très important. L'interface, les utilisateurs
savent s'adapter.

> Il ne faut pas mal interpréter ce propos. Je propose une nouvelle
> direction au développement et je considère comme une mauvaise idées la
> réécriture à neuf d'AlternC 2.0. Je propose une autre approche et ne me
> retire pas du projet.
>
> D'ailleurs, je considère que Koumbit est un des seuls contributeurs
> actifs du projet à ce stade et a investi beaucoup de temps à cet effort.
> Nous allons continuer à maintenir AlternC 1.0 pendant le développement
> d'AlternD et je vais continuer à faire des releases et bugfixes, ce que
> peu de gens peuvent se vanter ici. Gardez en tête que c'est un plan à
> long terme: on parle de faire un beta d'alternD en 2009-2010.
>
>   
>> Ca veut dire que AlternC continuera sans l'élan apporté par Anarcat. Mais 
>> ça veut dire également qu'on ne ve pas tous devoir faire du Drupal... ouf.
>>     
>
> Non, ça veut dire qu'AlternC 1.0 va continuer à être développé par
> Koumbit et Anarcat, mais que si vous voulez faire un rewrite, vous allez
> le faire sans moi, car j'ai horreur de cette approche.
>
> Je ne comprends pas du tout la phobie du Drupal: on m'a montré plein de
> plateformes de développement "RAD" dans les discussions v2.0 et j'ai
> toujours gardé un esprit ouvert. Maintenant, ça fait plus d'un an, il
> n'y a rien qui s'est passé et on doit avancer. Drupal est l'outil
> principal de Koumbit et fournit une plateforme de développement fort
> bien conçue et extensible, et me paraît comme un choix parfaitement
> éclairé pour le développement d'un tel projet.
>
>   
Je trouve ce choix étrange, les plans dans ma tête étaient totalement
différents...

>> Soit dit en passant, c'est sûr que ce qui semble être appelé AlternD n'a 
>> rien du panneau de contrôle d'Altern... et qu'effectivement, j'espère que 
>> l'appelation "AlternD" est juste pour ne pas bousculer les clients de 
>> Koumbit, et finira par disparaître.
>>     
>
> Je ne considère pas ceci comme évident du tout. Ça peut paraître évident
> pour quelqu'un n'ayant pas regardé le projet du tout, mais pourquoi
> juger sans avoir même porté un premier regard?
>
> Si le projet ici, cependant, juge que Koumbit n'est pas en droit
> d'utiliser l'appelation Altern (ce que je trouverais encore très
> saugrenu), j'imagine que nous pourrions retirer cette appellation.
>   
les nomination ne sont qu'un détail, le plus important c'est ce qui est
fait, comment c'est fait et pourquoi c'est fait. Les noms restent des
détails pour les chipoteurs.

>> Concernant le futur d'AlternC - que "quand j'arrive à trouver les 
>> packages, ça ne s'installe pas tout seul comme je voudrais" - j'espère 
>> qu'on trouvera tous assez de temps et l'énergie pour se lancer vers une 
>> réécriture.
>>     
>
> C'est rigolo, parce que c'est pas mal moi qui s'occuppe de faire que
> "les packages s'installent tout seuls comme je voudrais" depuis 4 ans.
> De me fusiller sur la place publique parce que je propose un avenir au
> projet ne risque pas de nous assurer l'énergie pour améliorer la
> situation.
>   
Personnellement j'ai quelques craintes vis à vis des questions système
dans ce projet et des questions vis à vis de aegis.

>> Egalement, un nouveau mode de fonctionnement des équipes de travail; peut 
>> être renforcer l'aspect modulaire d'AlternC, peut être avec Puppet... 
>> peut-être (enfin) la mise à jour des DNS avec nsupdate pour que ça puisse 
>> se faire à distance, proprement, et sans délai... et pourquoi pas une 
>> nouvelle interface du bureau.
>>     
>
> J'ai beaucoup considéré l'approche avec Puppet, et après près d'un an de
> travail avec cette plateforme, je dois dire que ne considère pas ça
> comme un bon outil pour "backend" de panneau de contrôle.
>
> J'ai exposé mes théories à ce sujet à azerttyu sur IRC. En bref, selon
> moi, les courriels, les domaines hébergés, les comptes FTP, etc, ce sont
> des *données*. Ce ne sont pas de la *configuration*.
>
>   
Et pourtant...

> Puppet est un gestionnaire de configuration, et s'occuppe donc de
> configurer des utilisateurs système de base, des paquets comme OpenSSH
> et fait la majeure partie de ses opérations comme superutilisateur.
>
> AlternC est un gestionnaire de données, un CMS/SGC, un système de
> gestion de *contenu* (ooh, les choses qu'il ne faut pas dire). Le
> contenu, dans ce cas-ci, c'est les données que j'ai mentionné plus haut:
> courriels, comptes FTP, sous-domaines... Ces informations sont
> principalement stockées dans une base de *données*. AlternC roule
> principalement comme un utilisateur normal, à part update_domaines qui
> roule en root.
>
> Donc, dans ma vision, Puppet installe *des* AlternC. Ce sera la même
> approche avec AlternD: AlternD sera déployé par Puppet et gèrera les
> décisions des utilisateurs.
>
>   
C'est une idée valable :)

>> Pour ce dernier point, qui me semble important, le mieux serait d'offrir 
>> des API distantes avec plusieurs objectifs:
>> 	- permettre aux comptes d'utiliser des API sur leurs propres 
>> espace (création de mail/création de domaine)
>> 	- permettre d'externaliser le bureau
>> 	- permettre de personnaliser le bureau.
>>     
>
> C'est ce genre de choses qui me font me diriger vers Drupal. Au lieu de
> ré-écrire un système:
>
>  * de gestion des usagers
>  * de "theming" (personnalisation du bureau)
>  * de gestion d'applications
>  * d'abstraction de base de données
>  * de logging
>
> Pourquoi ne pas prendre quelquechose qui existe déjà? Drupal fait tout
> ceci à la base, et beaucoup plus avec les milliers de modules
> disponibles.
>   
Et les communications multiserveurs pour répartir les confs?

>> C'est plein d'idées, facile à dire, mais pour lesquelles il faut trouver 
>> le temps, bien sûr.
>>     
>
> Koumbit va aller chercher du financement (en plus de celui présentement
> investi dans AlternC) afin d'assurer le développement d'AlternD, si ça
> peut affecter votre perception. Autrement dit, "j'vais mettre un homme
> là-dessus", comme on dit chez nous. :)
>   
Ça peut jouer:)

--
Nahuel



Plus d'informations sur la liste de diffusion Dev